Do In2022-01-11T08:30:26+01:00

Technique d’acupressure en automassage

 

  1. Monter les mains à hauteur du visage et les frotter paume contre paume pour les chauffer.
  2. Saisir le poignet gauche à l’aide de la main droite et faire tourner la main gauche sur elle-même, tout en frictionnant le poignet gauche. Idem autre main.
  3. Appliquer l’extrémité des doigts de la main gauche dans le creux de la main droite et exercer une pression sur celle-ci afin de ramener les doigts de la main gauche vers l’arrière. Idem autre main.
  4. Malaxer toute la main gauche à l’aide de la droite, sans oublier les espaces entre les doigts. En cas de stress ou de problèmes intestinaux, presser la partie charnue qui prolonge le pouce. Idem autre main.
  5. A l’aide des doigts de la main droite, former une pince qui encercle la base du pouce gauche et exercer une pression suffisante afin de l’étirer en faisant glisser cette pince jusqu’à l’extrémité de celui-ci. Répéter avec les autres doigts et l’autre main.
  6. Pour remettre les idées en place, imaginer une ligne médiane partant du nez, remontant au milieu du front, passant par le sommet du crâne et se terminant à sa base.

Poings fermés, sans crispation, au moyen de la 2eme phalange, tambouriner doucement de part et d’autre de cette ligne.

Ensuite imaginez des lignes parallèles à celle-ci et faire de même du sommet du crâne (sans jamais toucher la médiane) jusqu’aux oreilles.

Enfin, ouvrir les mains, écarter les doigts et pratiquer de petits mouvements circulaires sur la peau du crâne, de part et d’autre de la ligne.

  • Régénère la vessie et les reins, combat la constipation et les hémorroïdes ainsi que les problèmes de prostate, agit sur les règles douloureuses.
  1. Du bout des doigts, explorer le visage de haut en bas en s’attardant sur les paupières.
  • Stimule l’estomac.
  1. Annulaire, majeur, index de chaque main légèrement écartés. Poser leurs extrémités autour des sourcils et faire des rotations de la peau puis pratiquer de même sur 2 lignes placées au-dessus.
  • Circulation sanguine, système nerveux, digestion.
  1. Poser les mains de part et d’autre d’une ligne allant de l’extrémité du nez jusqu’au sommet du front. Exercer une pression tout en faisant glisser les mains jusqu’aux temps, comme si on voulait élargir le front. 2x.
  • Combat la fatigue nerveuse, décongestionne les sinus, tonifie les yeux.
  1. Porter les mains sur les ailes du nez, doigts pointés vers le haut. Inspirer profondément et, sur l’expire, frictionner le nez avec vigueur.
  • Nettoie les cavités nasales, stimule les fonctions digestives.
  1. Fermer fortement les yeux et les ouvrir grand en expirant.
  • Nettoyer les yeux.
  1. Yeux clos. Frotter les mains et les poser dessus 30sec.
  • Revitalise le système oculaire, prévient les rides et les poches.
  1. Appliquer les 4 doigts de chaque main sur chaque joue. Faire faire des rotations aux joues, tout en les poussant vers les maxillaires inférieurs. Rotation : Oreille, pommette, nez, coin de la bouche. 7x.
  • Excellent pour la santé des dents et des gencives. Détend les muscles de la mâchoire.
  1. Doigts légèrement écartés, les appliquer au-dessus de la lèvre supérieure, chercher les petites cavités à la partie supérieure des dents et exercer de petites pressions. Idem sur maxillaire inférieur.
  • Stimule les points situés sur les méridiens de l’estomac et des intestins. Active le fonctionnement des glandes salivaires ainsi que la circulation sanguine des gencives.
  1. En gardant la même position des doigts, masser toute la partie située sous la mâchoire. Le pouce commence par le point le + proche des oreilles, puis les doigts se dirigent sous le menton et s’y rejoignent.
  • Stimule les glandes salivaires, favorise une bonne irrigation des gencives. Utilisation en cas de maux de dents.
  1. Les 4 doigts de la main gauche pivotent vers la droite et se posent sur le haut du cou, pouce à l’opposé, comme si on voulait se réchauffer la gorge. Balayer le cou avec la main en direction de l’épaule gauche. Arrêter le mouvement lorsque la main a atteint le milieu de la clavicule. Faire de même avec l’autre main.
  2. Doigts de la main gauche en éventails. Les poser au bas de la nuque et balayer cette zone de droite à gauche. Répéter ce geste jusqu’à atteindre le haut de la nuque. Idem avec l’autre main.
  3. Poser la main gauche en bas de la nuque comme précédemment, les doigts serrés. Placer la main droite sur la main gauche et malaxer la nuque du bas vers le haut. On inverse les mains au cours de répétitions.
  • Combat le torticolis, la migraine, les troubles circulatoires.
  1. Lever les mains, doigts serrés et pointés vers le haut, à la hauteur des oreilles ; les paumes se faisant face. A l’aide du tranchant des mains, frapper légèrement les oreilles de sorte que les pavillons se rabattent vers l’avant.
  2. Tenir chacun des pavillons entre le pouce et l’index puis les tirer légèrement vers le haut et le bas. Continuer ainsi jusqu’aux lobes.
  3. Placer l’extrémité de l’index à l’intérieur de l’oreille et en suivre toutes les circonvolutions en appuyant légèrement. Partir du centre vers l’extérieur et s’attarder à masser les points sensibles que l’on rencontre.
  • Les oreilles contiennent 200pts d’acupuncture, véritables miroir du corps.
  1. Au moyen du majeur et de l’auriculaire, rabattre les pavillons vers l’avant et les frapper 10x de suite à l’aide de l’index tendu.
  2. Poser les doigts de la main gauche, serrés, sur l’oreille gauche. Poser l’index main droite sur le majeur et frapper 10x sur la main gauche, environ au centre de l’oreille. Idem autre côté.
  • Agit sur les reins et le triple réchauffeur.
  1. Poser la main gauche et point de rencontre du cou et de l’épaule gauche. Doigts dirigés vers le dos. Idem de l’autre côté. Pétrir et masser les muscles (trapèzes, muscle sterno-cléido-mastoïdiens). Ensuite faire glisser les mains vers l’avant comme si on voulait entrainer cette masse musculaire.
  • Lorsque ces muscles sont durs, cela indique la présence de problèmes intestinaux ou de vésicule biliaire.
  1. Main droite fermée, poignet souple, frapper légèrement les muscles reliant le cou et l’épaule. Le bras gauche pivote et la paume est ainsi dirigée vers l’avant. Le bras décontracté pend le long du corps. Frapper toute la partie interne du bras gauche, de l’épaule au pli du coude et de l’avant-bras (sans toucher au pli du coude). Enfin remonter le long du bras, du dessus de la main jusqu’au cou. Idem autre côté.
  • Le martelage de la face interne du bras facilite la respiration et soulage en cas d’angoisse. Celui de la face externe aide à décompresser et régularise le fonctionnement de l’appareil digestif.
  1. Mains fermées, se frapper doucement la poitrine sur toute la surface.
  • Dégage les bronches et stimule la circulation sanguine.
  1. Doigts écartés, paumes tournées vers soi, poser l’extrémité des doigts sur les côtes les + basses et les percuter au moyen des pointes des doigts, du bas vers le haut. Idem sur les flancs et le dos. Pratiquer poumons pleins.
  • Stimule les échanges gazeux, procure un sentiment de bien-être.
  1. En partant des cotes les plus basses, tapoter tous l’abdomen jusqu’au pubis au moyen de l’intérieur des mains.
  • Combat les douleurs abdos.
  1. Soit debout en posture du cavalier soit à genou. Mains fermées, marteler les fesses puis descendre sur l’arrière des jambes jusqu’au creux poplité. Emmener les mains sur la face extérieure des cuisses, puis remonter en martelant jusque sous les hanches. Enfin, ramener les mains au-dessus des genoux, frapper en remontant sur l’avant des cuisses et marteler la face interne des cuisses en redescendant jusqu’aux genoux.
  2. Assis en tailleur, saisir à pleine main les muscles de la jambe gauche jusqu’ au-dessus du talon d’Achille. Remonter progressivement jusqu’au genou en pétrissant. Idem autre côté.
  • 29+30 : Favorisent la circulation sanguine au niveau des jambes, préviennent la fatigue, ainsi que l’apparition de varices et ulcères.
  1. Assis en tailleur, saisir le pied gauche, à l’aide des mains et frictionner énergiquement le dessus, la plante et le talon. Pétrir ensuite la plante, les côtés, le talon ainsi que les espaces entre les orteils. Puis saisir chaque orteil à sa base et tirer dessus jusqu’à son sommet. Marteler tous le dessous du pied au moyen du poing. Idem autre côté.
  2. Debout ou à genou. Yeux clos. Respirer plusieurs fois calmement et profondément puis secouer les mains avant de les laver.

Texte Patrick Noblet

Transcription Célis Nicolas, effectué dans la cadre de sa formation d’enseignant de Yoga.